Avec 1,2 milliard d’habitants, dont la moitié à moins de 20 ans, l’Afrique est en pleine transformation économique et sociale. Elle occupe une place de choix dans la création artistique mondiale.

De très nombreux musiciens, écrivains, peintres, sculpteurs, couturiers ou cinéastes apportent dans leurs disciplines respectives une énergie, une liberté, une puissance qui forcent l’admiration. Nul doute qu’il y ait également, dans cette jeunesse, de futurs grands designers ! Pourtant, rares sont ceux qui peuvent aujourd’hui citer le nom d’un designer africain de renommée mondiale.

Pourquoi le design, sous toutes ses formes, tarde-t-il à éclore sur le continent africain ? Comment accompagner son développement ?

Trop longtemps, les marques ont pillé la culture africaine sans même lui demander son avis. Heureusement, de nombreuses initiatives mettent aujourd’hui la création africaine sur le devant de la scène et propose une vision plurielle et moderne sans tomber dans les stéréotypes et les emprunts exotiques.

IKEA
Ikea a récemment réuni une douzaine de créateurs du continent dans le but de produire une collection qui verra le jour en 2019. « L’explosion créative qu’on observe en ce moment dans plusieurs grandes villes africaines intéresse IKEA. Nous voulons apprendre de ce mouvement, et le répandre dans le reste du monde », souligne Marcus Engmann, le directeur artistique du géant suédois.

Laduma Ngxokolo, créateur de mode d’Afrique du Sud, travaille sur la future collection africaine d’IKEA


Le BHV
Du 6 juin au 31 juillet 2017, l’énergie créatrice de l’Afrique du Sud s’est installée au BHV MARAIS. Le métissage, la richesse de la culture et de l’art sud-africains ont transformé ce grand magasin parisien en un lieu de découvertes et d’expériences inédites à ne pas manquer !

Visuel de l’opération South Africa au BHV Marais


Les Galeries Lafayette
Du 28 mars au 25 juin dernier, les Galeries Lafayette ont accueilli les créations mode et déco de la scène africaine. Mais encore plus intéressant, le grand magasin a également organisé un défilé, des conférences et ouvert des pop-up stores au sein de ses locaux. Les Galeries ont permis aux designers de prendre la parole et de communiquer.

Campagne de communication pour l’événement Africa Now aux Galeries Lafayette

 

Ce type d’évènement se multiplie partout dans la monde : l’Afrique est à la mode et les projecteurs se braquent enfin sur ce continent.  Mais fort heureusement au-delà de ces actions ponctuelles un vrai travail de fond est initié en Afrique…


Citons le travail de Saki Mafundikwa, designer graphique d’origine zimbabwéenne.
Après avoir étudié aux Etats-Unis, il retourne au Zimbabwe pour y créer une école d’art graphique. Il monte ZIVA, acronyme pour Zimbabwe Institute of Vigital Arts et signifiant « connaissance » dans la langue shona.

Cette école est l’une des rares sur le continent à proposer une formation de design ; elle accueille des élèves des quatre coins de l’Afrique pour suivre son cursus.  L’ambition de ZIVA est d’inventer, avec ses élèves, un nouveau langage visuel issu de la culture africaine et d’apporter un regard nouveau au design graphique sans chercher à suivre ou à imiter le design occidental. Souhaitons que ZIVA fasse rapidement des petits !
 

Saki Mafundikwa, fondateur et directeur de la Zimbabwe Institute of Vigital Arts

Une autre très bonne idée a été lancée par le designer Hicham Lahlou en 2017 avec le Africa Design Award ! « C’est un projet qui me tient à cœur depuis de nombreuses années. Marocain de naissance et africain par essence, c’est une grande fierté pour moi de créer un pont entre ma passion, le design et ma terre de naissance, l’Afrique. Et c’est avec l’aide et le soutien de membres influents de grande qualité et d’experts du monde entier, tous passionnés de l’Afrique et partageant ma vision de progrès pour le continent que je lance cette nouvelle initiative. L’ambition est de positionner l’Afrique au cœur de la scène mondiale du design : une stratégie qui vise à créer, autour d’un continent fédérateur, l’un des plus grands réseaux de design émergent, tous pays et toutes catégories confondues ».

L’Africa Design Award est une plateforme du design africain, un véritable creuset où tous les acteurs du design du continent (designers, agences de design, entreprises ayant intégré la notion de design dans leur stratégie de développement, états, collectivités locales, associations, architectes, coopératives, artisans etc) pourront exprimer, faire connaître et mettre en exergue tout leur talent, créativité et vision au service de l’Afrique… Le jury s’est réunit fin juin 2017.

Certains designers indépendants se sont distingués par des créations très intéressantes. En voici quelques-unes :


 Pierre-Christophe Gam, designer graphique – Pochette d’album pour Noisettes et programme pour Afro-Polis

Dicky Jr, designer graphique – Nairobi, Kenya  – Projets de création de billets de banque pour la Central Bank of Kenya

Awo Tsegah, artist/graphic designer – Accra, Ghana

Ichyulu, collectif de designers textile – Nairobi, Kenya

Rigobert Nimi, artiste designer – République du Congo

Arnold Mugasha, designer graphique – Kampala, Uganda – Projet packaging pour Warrior


Du côté des agences
En dehors de l’Afrique du Sud qui fait figure d’exception, les agences de design sont rares. Des agences américaines ou européennes commencent néanmoins à installer des filiales dans les grandes villes africaines. Les marques et les institutions africaines vont ainsi pouvoir confier leurs projets à des agences locales !

Agence Fanakalo – Afrique du Sud – Projet d’identité pour la Brasserie Sir Thomas

 

  Agence Fanakalo – Afrique du Sud – Projet de packaging pour la marque de savon Khulu Soap

Dans le reste du monde, les agences doivent garder un œil tourné vers l’Afrique et multiplier les collaborations, les échanges et les invitations.  

 Le défi de ces prochaines années est d’accompagner l’essor du design africain, sans en trahir la culture ou se l’approprier. Un vaste chantier, qui au vu du succès des initiatives citées, va aboutir.

Nous allons voir éclore une nouvelle génération de designers africains qui vont bousculer les codes pour installer leur design. Un design différent, entre humour et gravité, force et subtilité, un design où la magie, la poésie et le détournement vont s’immiscer. 

 Le black design sort de l’ombre et c’est tant mieux !

Article rédigé par Pierre Vanier – directeur général corporate 

EnregistrerEnregistrer