en es

Jouer avec la nourriture, en faire une œuvre d’art… de l’esthétique au gourmand en passant par le dégoulinant et le minimaliste. Elle dépasse ses fonctions primaires, elle devient plus que jamais expression créative.

En 2016, on ne se nourrit plus pour vivre, on vit pour se nourrir. Trop de pression, la crise, on cherche à échapper à une routine oppressante et on s’offre des moments OFF ; une parenthèse sans privations. Place à la génération foodporn, celle qui s’extasie à la vue de la nourriture et qui passe son temps à regarder des recettes, des blogs (Tasty, Buzzfeed food), Top Chef… La bouffe nous en met plein la vue. Bienvenue à l’époque du beau et bon !

Exposition McCain Hamburger Foodporn Glace Foodporn
Lire la suite sur Influencia
Retour aux articles