Le fric, la thune, le pognon, l’oseille ou plus communément appelé l’argent : il est l’intermédiaire de nos échanges et l’expression de la société dans laquelle nous vivons. À l’heure où le digital est roi, les chèques deviennent old school, les banques ringardes et le cash illusoire.

Fini le temps des banques traditionnelles ! Le moment est venu pour les institutions bancaires de se réinventer, de considérer les attentes et les aspirations de leurs clients et d’incarner le paiement d’aujourd’hui. 

Adaptés à la technologie, intégrés à la pop culture et introduits aux problématiques environnementales, les codes de l’argent évoluent conjointement aux tendances de société.

Un avenir sans portefeuille ?

Des bitcoins à la reconnaissance faciale, nos rapports à l’argent changent, nos manières de consommer se transforment.

L’argent disparait de nos portefeuilles pour se numériser, se dématérialiser, se virtualiser. Les services financiers habituels sont supplantés par de nouvelles banques en ligne. Les cartes bancaires sont substituées par nos smartphones. Les espèces sont remplacées par des solutions biométriques. L’argent devient sans friction, presque invisible.

Apple Pay, Google Pay, Samsung Pay, WeChat Pay, Ali Pay… les services qui proposent le paiement mobile sont florissants. Par QR code ou sans contact, l’usage du porte-monnaie électronique se démocratise en magasin.

En septembre dernier, le paiement biométrique est lancé au Royaume-Uni. L’application Fingopay permet aux consommateurs de régler leurs achats en passant simplement leur doigt sur un détecteur électronique.

Lire la suite…